Kilos en trop

J’écoutais une de mes amies qui renoue avec la course se plaindre récemment de ce que son corps est lourd lorsqu’elle court. Elle me disait qu’elle devait perdre quelques kilos avant de se sentir mieux dans sa course.

Et je me suis mise à réfléchir sur cette sensation particulière de lourdeur. La lourdeur qu’on porte, qu’on traîne, dont on essaie de se débarrasser en en attribuant la responsabilité aux tissus adipeux. Est-ce vraiment le cas ?

La sensation d’être lourd peut être attribuable à un ralentissement de la circulation liquidienne ou à une congestion due à une accumulation de toxines dans le corps. Elle peut aussi parle d’un état psychique d’abattement ou de pessimisme, cumulatif ou consécutif à une épreuve de la vie.

Il existe un mouvement interne dans le corps, qui est non seulement à la base de l’autorégulation du corps physique, mais aussi de l’autorégulation du psychisme et du comportement. Ce mouvement interne peut être ressenti par tout le monde qui prend le temps de s’y apprivoiser. J’offre un programme basé sur ce retour au mouvement intime, interne, du corps. Mon programme vise bien sûr à renouer avec un confort dans votre corps. En même temps, il vise l’apprentissage de ce rapport essentiel avec votre corps…c’est à dire avec vous-même.

Si vous vous sentez lourd, vous êtes bienvenus à m’en parler ici: http://kimelainegosselin.com/contact/. Il se pourrait que vous vous qualifiez à ma séance gratuite d’introduction à mon programme de traitements-éducationnels.

‪#‎course‬ ‪#‎bienêtre‬ ‪#‎santé‬ ‪#‎lourd‬ ‪#‎sport‬ ‪#‎sesentirmieux‬

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *