Qu’est-ce que je fais au juste ?

La question qui revient sans arrêt : « Que fais-tu ? On dirait que tu ne fais rien et pourtant, durant la semaine qui suit ma visite à ton studio d’ostéopathe, je me sens mieux, ma douleur s’allège, j’ai plus de « oumph », etc. Tu fais de la magie? »

Non. Je ne fais pas de magie. Voici exactement ce que je fais. D’abord, je vous reçois. Dans l’état où vous êtes. Je vous accueille et vous pose des questions sur votre vécu, votre douleur, ce qui se passe dans votre quotidien, les gens qui vous traitent déjà, vos connaissances de votre situation de santé, etc. Je ne vous vois pas comme des systèmes anatomiques ou physiologiques, ni comme une liste de médicaments ou la mère de 5 enfants, mais comme un être vivant qui a une expérience multidimensionnelle extrêmement complexe. Et devant ça, je dois admettre, je me sens assez minuscule. Durant l’entrevue, j’observe par le ressenti et enregistre tout ce que je reçois comme information consciente et inconsciente. Et finalement, j’observe les lignes de l’axe principal de votre corps, la colonne vertébrale et le crâne.

Ensuite, j’analyse rationnellement le message que me lance votre corps physique. Il va se soi que je m’appuie sur la systématisation des connaissances ostéopathiques que j’ai assimilées. Alors, la plupart du temps j’ai une, deux, parfois plusieurs pistes pour entrer dans le traitement. Je commence par une d’elles et pose mes mains sur votre corps, là où cette piste m’amène.

ALORS DEVIENT PERCEPTIBLE L’INTERACTION DES TISSUS VIVANTS. C’est ce qui est vraiment responsable de l’amélioration de votre état : les tissus sont vivants et le simple fait d’entrer en relation avec leur état les transforme.

Mon expérience ? Un peu. Mes connaissances ? Un peu. Ma concentration ? Un peu. La vie contenue dans le vivant ? BEAUCOUP. Vous êtes emplis de vie, même lors de grands déséquilibres, vous êtes remplis de cette force inhérente et le seul fait de la connaître, de la reconnaître, de savoir où la trouver et la retrouver fait toute mon expertise. Car c’est la vie qui vous transforme lorsque je travaille sur vous.

C’est de l’ostéopathie sensible, fondamentale, puisque je ne mobilise aucune articulation, et que mon toucher est davantage focussé sur le micro mouvement de vos tissus, voire de vos cellules. Et c’est ce qui fait que même si en sortant de notre rencontre il ne semble rien s’être passé, durant la semaine, les cellules se souviennent et s’enthousiasment encore de baigner dans la vie pure qu’elles ont reconnue durant le traitement.