Blessures

blessure-sport

 

Ça arrive tellement souvent les « blessures » du sport. Cric crac, un poids trop lourd au gym, bing bang, une chute sur une pierre en courant, scritch scratch, une éraflure sanglante après une chute à vélo et la traînée dans la garnotte qui s’ensuit….

Après la phase de repos forcé, arrive la phase de rééducation du mouvement. Et je me dis, chaque fois, que ce serait donc une bonne idée qu’on prévienne ces blessures plutôt que de les traîner durant des mois, souvent des années.

Encore une fois, c’est un signe de douceur que de vouloir faire durer longtemps les activités qu’on aime. Je sais que les programmes d’entraînement sont faits en tenant compte de la force, l’endurance, la puissance et la souplesse. La sensibilité est aussi essentielle, dans la proprioception. Et c’est la meilleure façon de rehausser le niveau d’une partie plus faible du corps.

Est-ce que vous incluez une éducation de votre sensibilité dans votre entraînement physique ? Par là, je veux dire : prenez-vous le temps de sentir vos faiblesses sans critiquer, juger ou chercher à ce que ce soit autrement ?

www.kimelaingosselin.com

‪#‎FaiblessesDuCorps‬ ‪#‎PrendreSoinDeSonCorps‬ ‪#‎ÉcouterSonCorps‬ ‪#‎KimElaineGosselin‬ ‪#‎Endurance‬ ‪#‎Ostéopathe‬ ‪#‎Ostéopathie‬ ‪#‎BlessuresDeSports‬

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *